Les chèques vacances peuvent-ils être utilisés pour les courses alimentaires ?

Damien

Les chèques vacances sont un moyen de financer ses vacances avec des réductions et des avantages. Mais peut-on utiliser ces fameux chèques vacances pour faire ses courses alimentaires ? Voici quelques éléments de réponse.

Un outil destiné aux vacances et aux loisirs

Les chèques vacances ont été créés par l’Agence nationale pour les chèques-vacances (ANCV) afin d’aider les salariés français à financer leurs vacances et leurs loisirs. C’est un dispositif qui permet, via des chèques nominatifs ou des cartes prépayées, de régler en totalité ou en partie les frais liés à ses vacances.

L’utilisation de ce support permet ainsi de profiter de réductions et de facilités dans plus de 200 000 prestataires affiliés. Parmi eux, on trouve bien entendu les agences de voyages, les campings, les hôtels mais aussi les restaurants, centres sportifs et culturels. En bref, tout ce qui a trait au tourisme et aux loisirs.

Mais qu’en est-il des courses alimentaires ?

Pour répondre à cette interrogation, il faut se rappeler que l’ANCV a voulu depuis sa création favoriser l’accès aux vacances pour tous. Les chèques vacances n’ont donc pas vocation à couvrir toutes les dépenses des Français, et encore moins celles du quotidien telles que les courses alimentaires.

Au cœur du dispositif : le partenariat avec les grandes surfaces

Pour autant, la question mérite d’être posée puisque de nombreux commerces, dont certaines grandes enseignes de distribution alimentaire, sont affiliés au dispositif des chèques vacances sous réserve de proposer des offres et des services spécifiques à destination des vacanciers.

Ainsi, plusieurs grandes surfaces disposent d’un rayon ou d’une offre rien que pour ceux qui utilisent les chèques vacances. Cela peut passer par une sélection de produits d’épicerie fine et autres spécialités locales, propices aux pique-niques de vacances, ou encore un service traiteur permettant de commander plats et boissons à emporter dans une perspective de loisirs et non quotidienne.

À lire aussi :   Comment dynamiser vos activités de négoce et booster vos résultats ?

Limiter l’utilisation aux dépenses liées aux vacances

Néanmoins, cette affiliation reste limitée aux seules dépenses concernant les vacances. Le but est bien de conserver un cadre précis d’utilisation afin de garantir les avantages procurés par les chèques vacances et de ne pas les détourner de leur objectif premier.

Chèques vacances et courses alimentaires : quelques exceptions

Cependant, il existe quelques cas particuliers où il est possible d’utiliser ses chèques vacances pour payer ses courses alimentaires.

C’est notamment le cas lorsqu’on réside dans un hébergement de type Mobil-home et qu’on doit assurer soi-même sa nourriture, où il est alors possible de régler ses courses alimentaires auprès du commerce alimentaire du camping avec ses chèques vacances. Mais cette possibilité reste conditionnée au fait que l’établissement en question adhère bien à l’ANCV.

Des exceptions qui confirment la règle

Il est ainsi important de garder à l’esprit que quand on parle de chèques vacances courses alimentaires, il s’agit de rares exceptions et non d’une règle générale. Les grandes surfaces affiliées à l’ANCV le sont principalement pour leur offre spécifique dédiée aux vacanciers et non pour leurs rayons traditionnels destinés aux courses quotidiennes.

Au final, des chèques vacances encore peu adaptés pour les courses alimentaires

En définitive, vous l’aurez compris, les chèques vacances ne sont pas conçus pour couvrir vos dépenses alimentaires quotidiennes, mais ils peuvent être utilisés dans un cadre de vacances et de loisirs en échange de prestations spécifiques et proposées par les partenaires du dispositif ANCV.

Alors, avant de planifier vos emplettes avec vos chèques vacances, informez-vous sur les offres de chaque enseigne et vérifiez si celle-ci propose effectivement ce service. Mieux vaut rester attentif et lire les conditions générales du dispositif pour comprendre les modalités d’utilisation des chèques vacances et éviter ainsi tout désagrément lors de votre séjour.

À lire aussi :   Le complément de salaire à domicile avec Amazon : une opportunité en plein essor

Laisser un commentaire